édito

Votre retraite d’artisan : comment vous y préparer

Que vous soyez créateur ou repreneur d’entreprise, déjà solidement installé ou à quelques années de votre cessation d’activité, vous êtes concerné par la retraite. Un sujet complexe qu’il est préférable d’aborder avec de vrais professionnels, comme en témoignent Serge Crouin, président de la MNRA, la Mutuelle des artisans, et Alain Griset, président de l’APCMA.

 

 

Pourquoi les artisans et leur conjoint doivent-ils préparer leur retraite ?

serge_crouin_edito

Serge CROUIN : 

Contrairement à certaines idées reçues, les artisans bénéficient aujourd’hui d’une bonne couverture avec la retraite de base et la retraite complémentaire obligatoire en points. Mais chacun sait que la cessation d’activité entraîne une diminution des ressources. Pour maintenir son niveau de vie, il est important d’anticiper, de réfléchir à ses besoins futurs le plus tôt possible. Et donc d’opter pour une solution de retraite qui va procurer à son bénéficiaire un complément de ressources durable. Dans cette optique, il est indispensable de faire le choix d’une vraie garantie de retraite, avec versement d’une rente, et non pas d’un produit d’épargne, qui correspond, lui, à d’autres objectifs.

Comment, concrètement, la MNRA et l’APCMA peuvent-elles aider les artisans à faire ce choix ?

alain_griset_edito

Alain GRISET :

L’APCMA et le réseau des Chambres de métiers et de l’artisanat ont souhaité mettre à la disposition de tous les chefs d’entreprise de l’artisanat et leurs conjoints ce guide, élaboré en partenariat avec la Mutuelle des artisans. Son objectif : informer chacun sur l’étendue de sa couverture retraite de dirigeant d’entreprise, aider aussi nos lecteurs à prendre les bonnes décisions pour leur épargne retraite, en fonction de leurs besoins et de leurs attentes en termes de services. Car nous le savons tous : la retraite est un domaine complexe, qui nécessite de faire appel à de vrais professionnels, dont l’accompagnement est indispensable pour procéder par exemple à un bilan retraite personnalisé, une reconstitution de carrière, un diagnostic en protection sociale, etc.

Un partenariat très constructif  
2008 : signature de la première convention nationale de partenariat entre l’APCMA et la MNRA, qui acte des relations historiques entre les deux structures. Cette première convention a généré des relations suivies et fructueuses et de nombreuses conventions de partenariats locales, entre la MNRA et les Chambres de métiers et de l’artisanat. Un partenariat très constructif 2011 : la MNRA et l’APCMA reconduisent et renforcent leur partenariat. Conclu pour une durée de 5 ans, ce nouvel accord formalise les échanges entre les deux structures dans un objectif de promotion et de développement de l’artisanat. Il annonce également la mise en place d’un observatoire de l’EIRL, ainsi que l’édition d’un Guide de la retraite des chefs d’entreprise artisanale et de leur conjoint.